Le Maroc en été. Bien sur !

Comment réussir ses vacances estivales au Maroc
Lyautey disait le Maroc est un pays froid où le soleil brule !
Le Maroc se visite en toutes saisons. Nous allons vous aider à organiser vos vacances d’été.
Le Maroc vous garanti chaleur, rythme nonchalant ou sportif selon vos envies.

Pour les actives, nous conseillons une randonnée dans l’Atlas. LA plus proches de Marrakech, c’est bien sur une randonnée dans la Parc Naturel du Toubkal. Il est possible de faire l’ascension ou tout simplement d’apprécier le climat doux en fond de vallée à l’ombre des noyers.

Pour ceux qui souhaitent un peu moins de monde, nous vous conseillons de partir découvrir la vallée des Ait Bouguemez, aussi nommée La Vallée Heureuse. Là, c’est la vie pastorale qui gère le temps.
Les sportifs pourront effectuer l’ascension du 2nd sommet le plus haut du Maroc, le M’goun, plus technique que le Toubkal, avec une superbe marche de crête.
Les autres pourront séjourner dans un gite, et vivre au rythme de la vallée et de ses habitants. Il existe de nombreuses possibilités de balades à la journée.

Il est bien sur possible de venir eu Maroc en individuel. Cependant, pour randonnée, nous ne pouvons que vous conseiller de prendre un guide et de vous assurer que ce dernier soit diplôme du centre de formation de Tabant.
En effet, tout d’abord les sentiers ne sont pas balisés, puis les conditions climatiques sont particulières et il saura vous informer et vous assurer votre sécurité. Et en plus, il sera vote clés pour appréhender et comprendre cette magnifique culture berbère qui bien qu’hospitalière peut être qq peu mystérieuse quelques fois. Alors pourquoi se priver de cette opportunité de rencontre et découverte ?

Pour celles et ceux que la mer attire, il y a bien sur la cote atlantique. Venez découvrir le pays de l‘arganier et faites vous une beauté. Que se soit en randonnée, le long du littoral (randonnée douce, facile & iodée) ou en séjour avec des balades en boucle au départ d’Essaouira ou avec activité (initiation ou confirmé) en surf, kite surf ou encore en farniente total, il y en a pour tous les gouts.

Océan, montagne, nature tout y est!

Le climat, soleil & douceur de vivre garantis!

Les Ait Bouguemez :
Juillet à Septembre
Juillet annonce des températures agréables jour et nuit. Les précipitations son rares mais les orages sont courants durant cette saison.
La neige fondu libère les hauts plateaux à la saison des pâturages. En bas dans la vallée, les champs de céréale (blé et orge) prennent une tonalité dorée contrastant avec une verdure maintenu par l’abondance de l’eau.
Le travail dans les champs s’active . C’est la saison des moissons et la période idéale pour faire des travaux de construction et d’entretien des maisons.
C’est la haute saison de l’écotourisme dans la vallée Ait Bouguemez. Les conditions climatiques favorisent l’exploration des espaces vastes du massif de M’goun.

le Haut Atlas
Le Moyen Atlas et le Haut Atlas forment une chaîne de montagne orientée sud-ouest nord-est, avec une altitude allant de 2500 m à 4000 m. Le point culminant est le djebel Toubkal (4165 m) plus haut sommet d’Afrique du Nord. Elle forme une barrière entre le Maroc méditerranéen et le Maroc désertique. Le climat y est montagnard dans la partie centrale de la chaîne, mais il subit des influences océaniques et méditerranéennes sur le versant nord exposé aux dépressions venues de l’Atlantique pendant la saison froide, quant au versant sud abrité de celles-ci, il subit les influences désertiques du Sahara.
Pendant l’été la zone est fréquemment touchée par des épisodes orageux. Quant aux températures, l’été elles sont assez agréables avec 20 °C en moyenne.
Essaouira & la cote atlantique
Les températures atteignent assez rarement les 30°C, notamment grâce à un vent omniprésent. Les nuits restent douces, voire fraîches, et l’humidité ambiante peut parfois surprendre les visiteurs avec une petite averse. Contrairement à des villes comme Agadir, Essaouira bénéficie de la présente d’alizés bien agréables en cette période.

Les montagnes de l'Atlas à Marrakech

Du haut des murailles de Marrakech, debout sur le parapet, vous scrutez le lointain : la ville est cernée par les montagnes de l’Atlas. Sur l’horizon, elles découpent des reliefs dentelés que couronnent les neiges éternelles. Quelque chose de magique se dégage de ces paysages qui appelle à la découverte et vous donne envie de partir à l’aventure !
Entre les vallées du N’Fiss et de l’Ourika, se déploie la Parc National du Toubkal. Quelques dizaines de kilomètres suffisent à le rejoindre. Pourtant, arrivé sur les lieux, le sentiment de dépaysement est absolu ! Vous êtes dans la partie centrale de l’Atlas, au beau milieu de 38 000 hectares d’espaces protégés : des genévriers poussent ça et là, des chênes vous couvrent de leur feuillage que des aigles survolent en poussant des cris stridents.
Sous la houlette d’un guide, vous pouvez vous lancer dans l’ascension du Jbel Toubkal. Deux jours sont nécessaires à l’entreprise mais le jeu en vaut la chandelle qui vous mène sur les hauteurs d’un des plus beaux sommets du Maroc et de l’Afrique. Tout au long de l’expédition, vous appréciez la faune, la flore : là, ce sont des chacals, belettes et renards; ici, c’est un magot dans certaines gorges. Tout au long du voyage, une verdure composée de thuyas, palmiers nains, figuier de barbarie et bien d’autres espèces.
À quelques kilomètres à peine de Marrakech, vous oubliez la ville rose pour vous plonger dans le vert de la nature et communier avec elle.

Toubkal, Villages Atlas, randonnée montagne Maroc

Essaouira; Mogador, Cote Atlantique, Les Alizées

Une station balnéaire dans un écrin de nature
La beauté naturelle et sauvage de l’ancienne Mogador vous émerveillera à plus d’un titre. Arganiers, thuyas, Pins de Norfolk et autres conifères recouvrent presque la moitié de la province d’Essaouira, l’une des plus boisées du Royaume. Afin de préserver cet écosystème protégé, composé de forêts, dunes, lacs, océans et côte sauvage, un tourisme responsable et soucieux de l’environnement se développe depuis quelques années.
Pour répondre à ces attentes, les Iles de Mogador situées en face du port d’Essaouira ont été transformées en réserve naturelle. Elles abritent aujourd’hui le faucon d’Eléonore, mais aussi mouettes, goélands et autres oiseaux. Elles protègent également la baie et la splendide plage de sable fin d’Essaouira contre les puissantes vagues de l’Atlantique.
Essaouira est une de ces villes côtières où douceur de vivre et activités nautiques se complètent. On s’y promène tranquillement, à l’ombre de ses remparts, ceux là mêmes qui dessinent les contours d’Astapor, la ville rouge de la série « Game of Thrones ». On monte sur ces murailles, on emprunte le chemin de ronde : de là, on distingue les îles Purpuraires, les faucons, les mouettes et les goélands qui planent au dessus de cette réserve naturelle. Au loin, les adeptes de surf, windsurf et kitesurf ne se lassent pas de la qualité du vent
Avec ses autres plages comme celles de Chicht, de Sidi Kaouki, d’Azrou ou de Tafedna, les amateurs de baignade, de randonnées à dos de dromadaires et de sports nautiques ne seront pas en reste.
Profitez également de votre visite dans la province pour découvrir le seul domaine au Maroc à avoir obtenu la certification Bio, le vignoble du Val d’Argan, niché au creux d’un vallon, à l’ombre des arganiers et des oliviers.
À Essaouira, prenez aussi un bain de nature !

Climat doux, surf, vent, plages, medina,

La vallée des Aït Bouguemez, vallée heureuse, balade famille, sejour habitant

Aït Bouguemez, Aït Bougmmez ou Aït Bouguammaz est le nom de la vallée et de ses habitants qui est dérivé du nom Aït Bouammass qui signifie en langue Amzigh (berbère) locale « ceux du milieu » ou « les gens du milieux » pour le fait que La vallée se situe en plein cœur des montagnes du Haut Atlas central. Elle est aussi longtemps connue sous le nom de « la vallée heureuse » ou la « vallée des gens heureux ». Ce nom lui a été attribué par les visiteurs étrangers à la vallée impressionnés par l’hospitalité de ses habitants et leur joie surtout pendant leurs festivités abondantes pendant l’été et l’automne pour fêter les mariages, les fêtes religieuses et les récoltes.
Située à la limite est de la province d’Azilal et à l’ouest de celle de Ouarzazate à une altitude entre 1800 et 2400 m dans le Haut Atlas central dominé par le Massif du M’goun culminant à 4068 m. La vallée est surplombée de tous les cotés de plusieurs sommets dépassants 3000 m d’altitude. De son côté EST par le Wawgoulzat(3763 m) et l’Igoudamen (3500m) et de l’ouest par l’Azourki (3677 m) et le Tizal (3100 m) .

Étant encore un lac il y a plus d’un million d’année (Jurassique inférieur), la vallée des Aït Bouguemez était peuplée d’impressionnants dinosaures qui nous ont laissé leurs énormes traces de patte jusqu’à 60 cm de diamètre. Ces traces sont à admirer un peu partout dans la vallée sur des dalles calcaires et sont en général très facile d’accès.
En bref !
La vallée étire sa verdure sur quelques trentaines de kilomètres, ce qui en fait la plus longue et la plus vaste vallée d’altitude du Haut Atlas et du Maroc. Elle compte 27 villages d’une architecture ancestrale utilisant des matières de construction naturelles tels de la terre battue, la pierre, le bois, le plâtre…Et compte une population d’environ 14.000 habitants.

vallée heureuse, rencontres, chez l'habitant, Maroc

Calendrier : Festivals & fêtes religieuses traditions

Afin de vous aider à préparer votre départ, voici quelques dates à retenir …
2/7 juillet – Festival Jazzablanca – concerts de Jazz à Casablanca
3/ 6 juillet – Festival Timitar à Agadir. Musique et traditions populaires berbères (amazigh)
Les 11 & 12 aout : fêtes de l’Aid El Kebir (l’une des fêtes les plus importantes pour les musulmans. Grande fête familiale.
14 Aout : journée célébrant le rattachement des provinces du sud.
20 Aout : Fête en l’honneur du retour au Maroc de SAR Mohamed V après 2 ans d’exil
20/31 Aout – Moussem des fiançailles à Imilchil (Haut Atlas)
21 Aout : Fête la Jeunesse
1er septembre : Jour de l’an du calendrier de l’Egire (1er Moharam de 1441)

faune flore maroc vacances bucoliques